Les archives de PLACIDE
Faire une recherche par date et/ou mots-clés
Jour Mois Année
Mots-clés 
 4554 dessins en ligne       
Mercredi 22 Novembre 2017
St.Cécile
Aubry|DSK|Hollande|Royal|Fabius|Lang|Cohn-Bendit|Joly|Hulot|Mélenchon|Besancenot
Sarkozy|Fillon|Chirac|Besson|Hortefeux|Guéant|Juppé|Villepin|Raffarin|Borloo|Le Pen
Espace professionnel   Contact         
100 jours après, Macron déjà impopulaire
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur
16 Août 2017
100 jours après, Macron déjà impopulaire

Emmanuel Macron a été élu président de la République le 7 mai dernier. Ce mardi 15 août, cela fait donc 100 jours que l’ancien ministre de l’Economie est à la tête de l’Etat. Et ils ne furent pas de tout repos. D’ailleurs, la cote de popularité du Président en témoigne : il n’a pas connu d’état de grâce. Selon un sondage Ifop publié en samedi dernier, avec 36% d’opinions positives sur son action, Emmanuel Macron fait moins bien que François Hollande à la même époque (46%).

Emmanuel Macron a montré au cours de ces 100 jours qu’il était sans pitié avec ses ministres, ses collaborateurs et les cadres de l’administration ou des armées. Le premier acte a eu lieu avec la démission des ministres MoDem François Bayrou et Marielle de Sarnez le 21 juin. Aucunement retenus par le président, ils quittaient le gouvernement après les révélations sur une dizaine d’assistants d’eurodéputés MoDem qui auraient dans le même temps occupé un emploi au siège du parti. Emmanuel Macron a sûrement préféré se séparer de ces éléments embarrassants, d’autant plus qu’il n’avait plus besoin d’eux pour gouverner, la République en marche ayant obtenu la majorité absolue à l’Assemblée nationale.   

Le 19 juillet dernier, le chef d’Etat-major des armées Pierre de Villiers démissionnait, poussé vers la sortie par le président de la République. Le militaire a payé ses critiques sur les coupes budgétaires dans l’armée décidées par le gouvernement. Emmanuel Macron n’a pas apprécié que son autorité et son arbitrage soient remis en cause.

Enfin, ces derniers jours, de nombreux articles relatent comment Emmanuel Macron met la pression sur ses ministres. Face aux mesures impopulaires (baisse des APL et des dotations aux collectivités), aux couacs et aux démonstrations d’amateurisme, il n’hésite pas à leur montrer son mécontentement. "Ne vous laissez pas enfermer dans le confort des documents rédigés par vos administrations. Certes, cela peut vous paraître sympathique et confortable de vous placer entre leurs mains. Mais vous verrez, dans six mois, si vous continuez, vous aurez disparu" aurait-il lâché lors du Conseil des ministres le 12 juillet dernier.

Selon Le Figaro du lundi 7 août, le Président ne lâche jamais ses équipes, dialoguant avec elles presque 24h/24, et s'agaçant que ses SMS envoyés parfois à 1h ou 2h du matin restent sans réponse.Emmanuel Macron a montré au cours de ces 100 jours qu’il était sans pitié avec ses ministres, ses collaborateurs et les cadres de l’administration ou des armées. Le premier acte a eu lieu avec la démission des ministres MoDem François Bayrou et Marielle de Sarnez le 21 juin. Aucunement retenus par le président, ils quittaient le gouvernement après les révélations sur une dizaine d’assistants d’eurodéputés MoDem qui auraient dans le même temps occupé un emploi au siège du parti. Emmanuel Macron a sûrement préféré se séparer de ces éléments embarrassants, d’autant plus qu’il n’avait plus besoin d’eux pour gouverner, la République en marche ayant obtenu la majorité absolue à l’Assemblée nationale.

  879 résultats
Commander ce dessin
<<   1   2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  >>

DSK et Valls règlent leurs comptes au PS
06 Novembre 2017
Hollande se paie Macron à Séoul
18 Octobre 2017
Suppression de l'ISF: Les riches premiers de cordée
16 Octobre 2017
GM&S: le gros mot de Macron passe mal
06 Octobre 2017
Placide sera à la Fête de l'HUMANITÉ pour dédicacer son dernier album
15 Septembre 2017
Paris aura bien ses Jeux olympiques en 2024
14 Septembre 2017
La cote de popularité  de Macron en chute libre
28 Août 2017
Hollande met Macron en garde contre des sacrifices
23 Août 2017
100 jours après, Macron déjà impopulaire
16 Août 2017
Le gouvernement décide la baisse des APL de 5€ par mois
25 Juillet 2017
Macron sur le Tour de France dans son nouveau command-car
20 Juillet 2017
Simone Veil rentrera au Panthéon
06 Juillet 2017
LES DOSSIERS DE PLACIDE

GAI, GAI, MARIONS-LES!

LE MENSONGE CAHUZAC

DE GANDRANGE A FLORANGE

L'UMP EN FOLIE

MON PREMIER MINISTRE, CE AYRAULT !

LE PRÉSIDENT NORMAL

Citizen Kahn

En route pour l'Élysée 2012

Un petit coup de ROM et ça repart !

L'affaire BETTENCOURT

Vous avez appelé la POLICE, ne quittez pas!

Identité Nationale et Laïcité

A votre SANTÉ

Vivement la RETRAITE

Ainsi soient-ils!

La révolution ARABE

Les nouveaux Fachos

LES SOCIALOS

PRESIDENTIELLES  2007

JACQUES ET BERNADETTE

SARKO ET TOUS SES AMIS

Economie et finances

LE MEILLEUR D'ENTRE NOUS

LES AFFAIRES REPRENNENT...

Best of Fillon

Yes, they can!

L'EUROPE, L'EUROPE, L'EUROPE

La vie romantique de Galouzeau

La misère en France

POLITIC PEOPLE

ALLO LA TERRE

josé bové

SARKOZY, l'intégrale

La passion Ségolène

CARLITA et moi

CHEF D'OEUVRES POLITIQUES EN PERIL

ELLE BRULE, ELLE BRULE, LA BANLIEUE

Souvenirs de  RAFFARIN

Au revoir, au revoir, Président

BAGDAD CAFE

LA CASE DE L'ONCLE GEORGE

Les régionales de 2004

Le petit musée chiraquien

SPECIAL REFERENDUM CONSTITUTION EUROPEENNE

SOCIALEMENT INCORRECT
Tous les dessins de ce site sont protégés par le code de la propriété intellectuelle du 01/07/92.
Toute reproduction ou distribution totale ou partielle de son contenu sans autorisation est illicite et expose le contrevenant à des poursuites judiciaires.
Crédits -- conception graphique : Placide -- création du site Internet
leplacide.com est un site partenaire du collectif www.bellaciao.org