Les archives de PLACIDE
Faire une recherche par date et/ou mots-clés
Jour Mois Année
Mots-clés 
 4991 dessins en ligne       
Mercredi 23 Octobre 2019
St.Jean de Capistran et Simon
Aubry|DSK|Hollande|Royal|Fabius|Lang|Cohn-Bendit|Joly|Hulot|Mélenchon|Besancenot
Sarkozy|Fillon|Chirac|Besson|Hortefeux|Guéant|Juppé|Villepin|Raffarin|Borloo|Le Pen
Espace professionnel   Contact         
Macron craint la convergence des luttes
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur
20 Avril 2018
Macron craint la convergence des luttes

Près de 120.000 personnes, dont de nombreux cheminots, ont défilé jeudi partout en France sous le soleil pour appeler à une "convergence des luttes" face à Emmanuel Macron, avec notamment des dégradations et des heurts entre forces de police et manifestants constatées dans le cortège parisien.

Au total, 119.500 personnes ont manifesté dans toute la France, selon le ministère de l'Intérieur, à l'appel de la CGT et de Solidaires. De son côté, la CGT, qui a comptabilisé près de 190 mobilisations sur le territoire, a recensé 300.000 manifestants. C'est moins que lors de la dernière journée de mobilisation des cheminots et fonctionnaires du 22 mars, où le syndicat avait annoncé 500.000 manifestants et la police 323.000.

Dans le détail, la manifestation parisienne a rassemblé 15.300 personnes, selon un comptage réalisé par le cabinet Occurrence pour un collectif de médias, dont l'AFP, 11.500 selon la préfecture de police, et 50.000 selon la CGT.

A Marseille, Occurrence a dénombré 5.700 personnes. La police comptabilisait aussi 4.400 manifestants à Lyon, 4.500 à Rennes, 3.500 à Lille, 2.400 à Toulouse autour de 2.000 à Bordeaux et Strasbourg et un millier ou plus à Perpignan, Montpellier, Nice ou Saint-Etienne. "Macron, président des riches", "Macron le valet des patrons": le nom du président était partout ciblé. "Eh Manu, descend !", "Macron fait son bachar à la ZAD", pouvait-on lire sur des tags à Paris.

  3366 résultats
Commander ce dessin
<<   1  2  3  4  5   6  7  8  9  10  >>

Violences sur les Champs-Élysées : Castaner pointé du doigt
15 Juillet 2019
Un défilé du 14 juillet presque parfait
14 Juillet 2019
Les dîners fastueux de François de Rugy
11 Juillet 2019
Arbitrage Adidas-Crédit Lyonnais : Bernard Tapie relaxé
10 Juillet 2019
Municipales 2020 à Lyon: Macron arbitre en terrain miné
09 Juillet 2019
Duel fratricide entre Griveaux et Villani à Paris
08 Juillet 2019
Trump a enfin son défilé
05 Juillet 2019
Blanquer, correcteur du Bac
04 Juillet 2019
Deux vénus au sommet de l'Europe
03 Juillet 2019
Macron agacé après l’échec du sommet de l’UE
02 Juillet 2019
Trump-Kim : réchauffement diplomatique en Corée du nord après le G20
01 Juillet 2019
Marion Maréchal a dîné avec une quinzaine d'élus LR
28 Juin 2019
LES DOSSIERS DE PLACIDE

GAI, GAI, MARIONS-LES!

LE MENSONGE CAHUZAC

DE GANDRANGE A FLORANGE

L'UMP EN FOLIE

MON PREMIER MINISTRE, CE AYRAULT !

LE PRÉSIDENT NORMAL

Citizen Kahn

En route pour l'Élysée 2012

Un petit coup de ROM et ça repart !

L'affaire BETTENCOURT

Vous avez appelé la POLICE, ne quittez pas!

Identité Nationale et Laïcité

A votre SANTÉ

Vivement la RETRAITE

Ainsi soient-ils!

La révolution ARABE

Les nouveaux Fachos

LES SOCIALOS

PRESIDENTIELLES  2007

JACQUES ET BERNADETTE

SARKO ET TOUS SES AMIS

Economie et finances

LE MEILLEUR D'ENTRE NOUS

LES AFFAIRES REPRENNENT...

Best of Fillon

Yes, they can!

L'EUROPE, L'EUROPE, L'EUROPE

La vie romantique de Galouzeau

La misère en France

POLITIC PEOPLE

ALLO LA TERRE

josé bové

SARKOZY, l'intégrale

La passion Ségolène

CARLITA et moi

CHEF D'OEUVRES POLITIQUES EN PERIL

ELLE BRULE, ELLE BRULE, LA BANLIEUE

Souvenirs de  RAFFARIN

Au revoir, au revoir, Président

BAGDAD CAFE

LA CASE DE L'ONCLE GEORGE

Les régionales de 2004

Le petit musée chiraquien

SPECIAL REFERENDUM CONSTITUTION EUROPEENNE

SOCIALEMENT INCORRECT
Tous les dessins de ce site sont protégés par le code de la propriété intellectuelle du 01/07/92.
Toute reproduction ou distribution totale ou partielle de son contenu sans autorisation est illicite et expose le contrevenant à des poursuites judiciaires.
Crédits -- conception graphique : Placide -- création du site Internet
leplacide.com est un site partenaire du collectif www.bellaciao.org