Les archives de PLACIDE
Faire une recherche par date et/ou mots-clés
Jour Mois Année
Mots-clés 
 4650 dessins en ligne       
Samedi 21 Avril 2018
St.Anselme
Aubry|DSK|Hollande|Royal|Fabius|Lang|Cohn-Bendit|Joly|Hulot|Mélenchon|Besancenot
Sarkozy|Fillon|Chirac|Besson|Hortefeux|Guéant|Juppé|Villepin|Raffarin|Borloo|Le Pen
Espace professionnel   Contact         
Fillon pense mettre un terme au
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur
07 Février 2017
Fillon pense mettre un terme au "Penelopegate" par une conférence de presse

François Fillon a réaffirmé lundi que l'emploi de son épouse comme assistante parlementaire était légal, mais beaucoup de questions restent en suspens après son offensive médiatique, sur fond de nouvelles révélations. Penelope Fillon a été l'assistante parlementaire du député François Fillon à partir de 1986, et non 1988 comme l'avait indiqué le Canard enchaîné: de 1986 à 1988, de 1988 à 1990, de 1998 à 2002 puis de mai 2012 à novembre 2013. De 2002 à 2007, elle a eu les mêmes fonctions, mais cette fois pour son suppléant Marc Joulaud, pendant que François Fillon était ministre (2002-2005) puis sénateur (2005-2007).

Soit un total de plus de 15 ans. Sur cette période, elle a percu la somme totale de 680.380 euros nets sur 185 mois de travail, soit une moyenne mensuelle de "3.677 euros nets": le salaire était "parfaitement justifié" et "tous les faits sont légaux et transparents", a réaffirmé François Fillon. Gestion du courrier, tenue de l'agenda, envoi de CV ou demandes d'emplois pour des habitants de sa circonscription dans la Sarthe: "Pendant toutes ces années mon épouse a pris en charge des tâches simples mais essentielles", a répété François Fillon lundi.

Conscient du malaise qui s'est installé ces derniers jours dans l'opinion publique et dans sa propre famille politique, François Fillon, les traits tirés, a donc changé de stratégie de défense en présentant lundi au QG ses «excuses aux Français». Admettant que ses premières réponses dans les médias avaient été «imprécises», il a expliqué ce flottement par la sidération qui l'avait lui-même frappé. «Cette accusation m'est tombée dessus comme un coup de tonnerre. Ça m'a mis un coup à l'estomac. J'ai mis du temps à mesurer que le ciel m'était tombé sur la tête», a-t-il révélé en essayant de fendre l'armure, la main gauche rythmant son propos. «Maintenant, c'est fait. Je suis debout!», a clamé le candidat qui a ensuite vanté «une énergie décuplée» et «une détermination farouche» consécutives à ces épreuves.

Des élus avaient appelé François Fillon à retirer sa candidature pour sauver «l'unité» des Républicains et «l'alternance», le candidat à la présidentielle leur a clairement répondu. Il n'entend en rien renoncer, et balaie d'un revers de la main toute hypothèse de «plan B», à moins de trois mois de l'élection. «Aucune instance n'a la légitimité pour remettre en cause le vote», du mois de novembre, a-t-il assuré. «J'annonce ici même que c'est une nouvelle campagne qui commence.»

 

  333 résultats
Commander ce dessin
<<   1  2  3  4   5  6  7  8  9  10  11  >>

Fillon pense mettre un terme au
07 Février 2017
Penelope Gate: Bayrou se sent pousser des ailes
02 Février 2017
Penelopegate: La permanence était au manoir
01 Février 2017
Fillon et Penelope entendus sur des soupçons d'emplois fictifs
31 Janvier 2017
Penelope Fillon accusée d'emploi fictif : François Fillon contre-attaque sur TF1
27 Janvier 2017
Débat : Valls et Hamon contre les emplois familiaux parlementaires
26 Janvier 2017
 le Canard enchainé épingle Penelope Fillon attachée parlementaire de son mari
25 Janvier 2017
Fillon offre sa circonscription à NKM
19 Janvier 2017
Cohn-Bendit roule pour Macron à Berlin
11 Janvier 2017
François Hollande retourne à Tulle pour ses voeux aux corréziens
09 Janvier 2017
Primaire: Valls et Peillon présentent leur programme
05 Janvier 2017
Fillon chez Emmaüs pour son premier déplacement de l'année
04 Janvier 2017
LES DOSSIERS DE PLACIDE

GAI, GAI, MARIONS-LES!

LE MENSONGE CAHUZAC

DE GANDRANGE A FLORANGE

L'UMP EN FOLIE

MON PREMIER MINISTRE, CE AYRAULT !

LE PRÉSIDENT NORMAL

Citizen Kahn

En route pour l'Élysée 2012

Un petit coup de ROM et ça repart !

L'affaire BETTENCOURT

Vous avez appelé la POLICE, ne quittez pas!

Identité Nationale et Laïcité

A votre SANTÉ

Vivement la RETRAITE

Ainsi soient-ils!

La révolution ARABE

Les nouveaux Fachos

LES SOCIALOS

PRESIDENTIELLES  2007

JACQUES ET BERNADETTE

SARKO ET TOUS SES AMIS

Economie et finances

LE MEILLEUR D'ENTRE NOUS

LES AFFAIRES REPRENNENT...

Best of Fillon

Yes, they can!

L'EUROPE, L'EUROPE, L'EUROPE

La vie romantique de Galouzeau

La misère en France

POLITIC PEOPLE

ALLO LA TERRE

josé bové

SARKOZY, l'intégrale

La passion Ségolène

CARLITA et moi

CHEF D'OEUVRES POLITIQUES EN PERIL

ELLE BRULE, ELLE BRULE, LA BANLIEUE

Souvenirs de  RAFFARIN

Au revoir, au revoir, Président

BAGDAD CAFE

LA CASE DE L'ONCLE GEORGE

Les régionales de 2004

Le petit musée chiraquien

SPECIAL REFERENDUM CONSTITUTION EUROPEENNE

SOCIALEMENT INCORRECT
Tous les dessins de ce site sont protégés par le code de la propriété intellectuelle du 01/07/92.
Toute reproduction ou distribution totale ou partielle de son contenu sans autorisation est illicite et expose le contrevenant à des poursuites judiciaires.
Crédits -- conception graphique : Placide -- création du site Internet
leplacide.com est un site partenaire du collectif www.bellaciao.org