Les archives de PLACIDE
Faire une recherche par date et/ou mots-clés
Jour Mois Année
Mots-clés 
 4913 dessins en ligne       
Mercredi 21 Aout 2019
St.Christophe
Aubry|DSK|Hollande|Royal|Fabius|Lang|Cohn-Bendit|Joly|Hulot|Mélenchon|Besancenot
Sarkozy|Fillon|Chirac|Besson|Hortefeux|Guéant|Juppé|Villepin|Raffarin|Borloo|Le Pen
Espace professionnel   Contact         
General Electric et Whirlpool : Macron sous le feu des critiques
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur
30 Mai 2019
General Electric et Whirlpool : Macron sous le feu des critiques

General Electric et Whirlpool sont deux dossiers distincts mais qui provoquent chacun une pluie de critiques contre le gouvernement et Emmanuel Macron. Le géant américain General Electric a annoncé mardi qu’il envisageait la suppression de plus de 1.000 postes en France. "La cathédrale industrielle de Belfort est en train de flamber et le gouvernement attise le feu", a accusé l'intersyndicale de ce site, premier touché par ces suppressions de postes, lors d'une conférence de presse donnée ce mercredi. Depuis Bruxelles où il participait mardi à un sommet européen, Emmanuel Macron a assuré que le gouvernement serait "extrêmement vigilant" à l'égard de General Electric.

Devant ces coupes claires, les salariés du site de production de turbines à gaz de Belfort ont appelé le gouvernement et les dirigeants de General Electric à venir les rencontrer. "Venez voir les experts pour redresser le business", a lancé Philippe Petitcolin (CFE-CGT) au nom d'une intersyndicale avec la CGT et Sud Industrie. Réponse positive du ministre de l'Economie Bruno Le Maire qui a annoncé peu après qu'il irait la semaine prochaine à leur rencontre pour étudier avec eux les pistes d'une réindustrialisation du site. Le ministre a évoqué l'aéronautique, la rénovation des centrales et les énergies renouvelables. Il entend aussi s'entretenir avec le président de General Electric afin de lui demander "d'améliorer son plan social". 

En toile de fond de cette colère : le rôle controversé joué en 2014 par Emmanuel Macron dans la vente du pôle énergie d'Alstom à General Electric. Alors ministre de l'Economie de François Hollande, il avait donné son feu vert à cette vente. Son ministère avait même souligné qu'elle avait été réalisée "avec vigilance", répondant implicitement à Arnaud Montebourg, le prédécesseur d'Emmanuel Macron, hostile à ce projet de reprise.

L’autre dossier majeur est celui de l’usine Whirlpool d’Amiens. Celle-ci est devenue symbolique depuis que Marine Le Pen et Emmanuel Macron s’y étaient rendus dans l’entre deux tours de la présidentielle. A peine un an après la reprise très médiatisée du site par l'industriel local Nicolas Decayeux, l'entreprise "se trouve dans une impasse de trésorerie très importante, qui va la conduire à se placer sous la protection du tribunal de commerce", a indiqué mardi soir la préfecture, notant le "faible chiffre d'affaires généré" par WN et ses difficultés à trouver des "débouchés commerciaux concrets". Le député insoumis de la Somme François Ruffin a dénoncé mercredi "six mois d'inaction" du gouvernement dans le suivi de l'ex-usine Whirlpool Amiens, dont le repreneur est en redressement judiciaire, l'Insoumis exigeant désormais "une implication du président de la République et de l'argent sur la table".

  893 résultats
Commander ce dessin
<<   1   2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  >>

General Electric et Whirlpool : Macron sous le feu des critiques
30 Mai 2019
8 mai, Hollande s'invite à la cérémonie
09 Mai 2019
Sibeth Ndiaye quitte la com de l'Elysée pour rentrer au gouvernement
01 Avril 2019
Macron et Sarkozy côte à côte pour un hommage aux résistants des Alpes
31 Mars 2019
Européennes : Canfin rejoint la liste LREM conduite par Loiseau
27 Mars 2019
Sarkozy et Royal font leur come-back pour Halloween-
01 Novembre 2018
Hollande profite de ses vacances à côté de Brégançon
06 Août 2018
Hollande invité du 20h de France 2
11 Avril 2018
Macron espère vendre six EPR à l'Inde
14 Mars 2018
Pagaille en Ile-de-France suite aux fortes chutes de neige
08 Février 2018
Charlie, trois ans déjà
08 Janvier 2018
Chasse à courre : l'hallali pour Hulot ?
29 Décembre 2017
LES DOSSIERS DE PLACIDE

GAI, GAI, MARIONS-LES!

LE MENSONGE CAHUZAC

DE GANDRANGE A FLORANGE

L'UMP EN FOLIE

MON PREMIER MINISTRE, CE AYRAULT !

LE PRÉSIDENT NORMAL

Citizen Kahn

En route pour l'Élysée 2012

Un petit coup de ROM et ça repart !

L'affaire BETTENCOURT

Vous avez appelé la POLICE, ne quittez pas!

Identité Nationale et Laïcité

A votre SANTÉ

Vivement la RETRAITE

Ainsi soient-ils!

La révolution ARABE

Les nouveaux Fachos

LES SOCIALOS

PRESIDENTIELLES  2007

JACQUES ET BERNADETTE

SARKO ET TOUS SES AMIS

Economie et finances

LE MEILLEUR D'ENTRE NOUS

LES AFFAIRES REPRENNENT...

Best of Fillon

Yes, they can!

L'EUROPE, L'EUROPE, L'EUROPE

La vie romantique de Galouzeau

La misère en France

POLITIC PEOPLE

ALLO LA TERRE

josé bové

SARKOZY, l'intégrale

La passion Ségolène

CARLITA et moi

CHEF D'OEUVRES POLITIQUES EN PERIL

ELLE BRULE, ELLE BRULE, LA BANLIEUE

Souvenirs de  RAFFARIN

Au revoir, au revoir, Président

BAGDAD CAFE

LA CASE DE L'ONCLE GEORGE

Les régionales de 2004

Le petit musée chiraquien

SPECIAL REFERENDUM CONSTITUTION EUROPEENNE

SOCIALEMENT INCORRECT
Tous les dessins de ce site sont protégés par le code de la propriété intellectuelle du 01/07/92.
Toute reproduction ou distribution totale ou partielle de son contenu sans autorisation est illicite et expose le contrevenant à des poursuites judiciaires.
Crédits -- conception graphique : Placide -- création du site Internet
leplacide.com est un site partenaire du collectif www.bellaciao.org