Les archives de PLACIDE
Faire une recherche par date et/ou mots-clés
Jour Mois Année
Mots-clés 
 4852 dessins en ligne       
Vendredi 26 Avril 2019
St.Alida
Aubry|DSK|Hollande|Royal|Fabius|Lang|Cohn-Bendit|Joly|Hulot|Mélenchon|Besancenot
Sarkozy|Fillon|Chirac|Besson|Hortefeux|Guéant|Juppé|Villepin|Raffarin|Borloo|Le Pen
Espace professionnel   Contact         
 Philippe promet des
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur
10 Avril 2019
Philippe promet des "grands chantiers" post-grand débat

Après le grand débat, des "grands chantiers": Edouard Philippe a promis mardi devant l'Assemblée des réponses au "puissant besoin de transformation" exprimé et au "mur de défiance" séparant les Français de leurs élus. Sans convaincre les oppositions qui ont étrillé le gouvernement. Après deux mois de consultation nationale en réponse à la crise des "gilets jaunes", les "décisions" qu'Emmanuel Macron doit annoncer dans les prochains jours seront "puissantes et concrètes", a lancé le chef du gouvernement dans un hémicycle presque comble, au lendemain de la synthèse des deux millions de contributions des Français.

La principale conclusion qu'il en tire est celle d'"un puissant besoin de transformation", de "nos outils, de nos institutions, de nos procédures, de nos faiblesses coupables dont notre dette publique est le témoin muet, rampant et menaçant". Le grand débat a aussi montré qu'un "mur de défiance" sépare les Français de leurs représentants, élus, fonctionnaires, syndicalistes comme journalistes, a relevé Edouard Philippe, alors que des députés de droite lançaient des "Benalla".

Parmi les quelques nouveautés annoncées, il a déclaré vouloir "remettre des fonctionnaires sur le terrain", et s'est engagé à ce qu'il n'y ait pas de réduction de l'effort de défense, "au contraire". C'est le président qui "fixera le cap et annoncera l'ouverture de grands chantiers", avec "les élus locaux", "les organisations syndicales et patronales" et encore "les associations", a tracé le Premier ministre, sous les applaudissements de la majorité. "Tout ça pour ça", a-t-on entendu fuser à gauche, alors que les oppositions attendaient des propositions concrètes.

Le chef de file des députés LR Christian Jacob a dressé un réquisitoire du début du quinquennat et jugé que le "contrat" liant Emmanuel Macron aux Français était "déchiré". Le pays aurait besoin d'une "nouvelle élection", a-t-il lancé dans une grande tension, face à des ministres stoïques. Patronne des députés PS, Valérie Rabault a jugé que "sortir de ce grand débat sans vision pour la France (...), en réduisant la pensée politique à des "punchline" du type "tolérance fiscale zéro"" n'était "pas à la hauteur". "A tous les carrefours, semaine après semaine, nous avons entendu: "Rends l'ISF d'abord", "Macron démission"" (...) Mais vous n'entendez pas", a grincé l'Insoumis François Ruffin. Edouard Philippe a été d'un "vide total", a asséné Marine Le Pen, dans les couloirs du Palais Bourbon. Pointant l'absence notamment du sujet immigration, la présidente du RN considère que les conclusions du gouvernement vont à "l'inverse de ce que les Français pensent".

  311 résultats
Commander ce dessin
<<   1   2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  >>

 Philippe promet des
10 Avril 2019
Marine Le Pen amène Jordan Bardella au Salon de l'agriculture
01 Mars 2019
Visite marathon de Macron au Salon de l'Agriculture
24 Février 2019
Macron toujours empêtré dans le mouvement des Gilets jaunes
26 Novembre 2018
17 novembre : Le Rassemblement National veut faire le plein avec les gilets jaunes
13 Novembre 2018
Faurisson, dernière figure du négationnisme, est mort
23 Octobre 2018
Mélenchon en colère face aux perquisitions de police
18 Octobre 2018
Macron et les
31 Août 2018
La grande collecte du Rassemblement National a du mal à décoller
07 Août 2018
Medef : Geoffroy Roux de Bézieux remplace Gattaz
04 Juillet 2018
Le parti de Marine Le Pen change de nom
04 Juin 2018
Marion Maréchal ne veut plus être appelée Le Pen
25 Mai 2018
LES DOSSIERS DE PLACIDE

GAI, GAI, MARIONS-LES!

LE MENSONGE CAHUZAC

DE GANDRANGE A FLORANGE

L'UMP EN FOLIE

MON PREMIER MINISTRE, CE AYRAULT !

LE PRÉSIDENT NORMAL

Citizen Kahn

En route pour l'Élysée 2012

Un petit coup de ROM et ça repart !

L'affaire BETTENCOURT

Vous avez appelé la POLICE, ne quittez pas!

Identité Nationale et Laïcité

A votre SANTÉ

Vivement la RETRAITE

Ainsi soient-ils!

La révolution ARABE

Les nouveaux Fachos

LES SOCIALOS

PRESIDENTIELLES  2007

JACQUES ET BERNADETTE

SARKO ET TOUS SES AMIS

Economie et finances

LE MEILLEUR D'ENTRE NOUS

LES AFFAIRES REPRENNENT...

Best of Fillon

Yes, they can!

L'EUROPE, L'EUROPE, L'EUROPE

La vie romantique de Galouzeau

La misère en France

POLITIC PEOPLE

ALLO LA TERRE

josé bové

SARKOZY, l'intégrale

La passion Ségolène

CARLITA et moi

CHEF D'OEUVRES POLITIQUES EN PERIL

ELLE BRULE, ELLE BRULE, LA BANLIEUE

Souvenirs de  RAFFARIN

Au revoir, au revoir, Président

BAGDAD CAFE

LA CASE DE L'ONCLE GEORGE

Les régionales de 2004

Le petit musée chiraquien

SPECIAL REFERENDUM CONSTITUTION EUROPEENNE

SOCIALEMENT INCORRECT
Tous les dessins de ce site sont protégés par le code de la propriété intellectuelle du 01/07/92.
Toute reproduction ou distribution totale ou partielle de son contenu sans autorisation est illicite et expose le contrevenant à des poursuites judiciaires.
Crédits -- conception graphique : Placide -- création du site Internet
leplacide.com est un site partenaire du collectif www.bellaciao.org