Les archives de PLACIDE
Faire une recherche par date et/ou mots-clés
Jour Mois Année
Mots-clés 
 5481 dessins en ligne       
Vendredi 21 Janvier 2022
St.Agnès
Aubry|DSK|Hollande|Royal|Fabius|Lang|Cohn-Bendit|Joly|Hulot|Mélenchon|Besancenot
Sarkozy|Fillon|Chirac|Besson|Hortefeux|Guéant|Juppé|Villepin|Raffarin|Borloo|Le Pen
Espace professionnel   Contact         
Arbitrage Crédit Lyonnais: Tapie fait son show
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur
13 Mars 2019
Arbitrage Crédit Lyonnais: Tapie fait son show

Bernard Tapie est à la barre. Mardi 12 mars, pour le deuxième jour de son procès à Paris, l’homme d’affaires comparaît avec cinq autres prévenus pour escroquerie dans l’affaire de l’arbitrage du Crédit lyonnais, il y a 11 ans. "Durant deux heures, le tribunal et le public ont eu le droit à l’affaire du Crédit lyonnais, racontée par Bernard Tapie, poursuit le journaliste. Sur le fond, l’homme d’affaires plaide non-coupable et se dit toujours victime du Crédit lyonnais. Mais sur la forme, l’acteur Bernard Tapie est venu à la barre jouer sur à peu près tous les registres : la sincérité, l’indignation, la colère, l’humour aussi pour tenter de convaincre le tribunal. Il a le visage marqué par les années, par la maladie, mais dès qu’il se met à parler il a toujours cette voix forte qu’on lui connaît, cette gouaille à l’accent de séduction." Les juges seront-ils sous le charme ? 

Il aura d’abord fallu plus de deux heures à la présidente du tribunal pour résumer les faits et les multiples procédures judiciaires liées à ce feuilleton interminable. Flashback. En 1993,  mandate une banque publique, le Crédit Lyonnais, pour l'aider à vendre . L'équipementier est cédé pour 315 millions d'euros à un groupe d'acheteurs incluant le Lyonnais, puis revendu plus du double un an après. Tapie assure qu'il s'est fait flouer par la banque et se lance dans une guérilla judiciaire.

Il croit gagner en 2005 lorsque l'organisme public gérant le passif du Lyonnais, est condamné à lui verser 135 millions. Mais la Cour de cassation invalide l'arrêt. Puis, après l'élection de Nicolas Sarkozy, Bercy décide de recourir à un tribunal arbitral privé pour mettre fin au conflit. En 2008, ce dernier lui octroie plus de 400 millions d’euros aux frais du contribuable. Une décision qui va pousser des députés socialistes à porter plainte. Cette sentence ayant été annulée au civil, Bernard Tapie a été condamné à rembourser les sommes perçues, elles aussi contestées. Pour les créanciers, la dette s'élève désormais, avec les intérêts, à près de 525 millions d'euros.

L'avenir des sociétés de M. Tapie, dont dépend ce remboursement, est par ailleurs suspendu à une décision du tribunal de commerce de Paris. Mais l'audience, prévue lundi matin, a été renvoyée en raison de la concomitance avec le procès pénal. L'Etat et le Consortium de réalisation (CDR), l'organisme chargé de gérer le passif de l'ancienne banque publique, tous deux parties civiles au procès, réclament respectivement un million et 500.000 euros au titre du préjudice moral aux mandataires de M. Tapie, ce dernier étant en liquidation judiciaire personnelle "depuis le 14 décembre 1994", comme l'a relevé l'avocat du CDR, Benoît Chabert.

  1367 résultats
Commander ce dessin
<<   1  2  3   4  5  6  7  8  9  10  11  >>

Retraites: Macron refait son grand débat à Rodez
04 Octobre 2019
Giscard aux obsèques de Chirac savoure sa longévité
01 Octobre 2019
Hommage à Jacques Chirac: Cérémonies solennelles à Paris
27 Septembre 2019
Deux vénus au sommet de l'Europe
03 Juillet 2019
Sarkozy sort son dernier livre :
27 Juin 2019
Mariani au turbin pour le RN
17 Juin 2019
Jean Léonetti, dernier président des Républicains?
04 Juin 2019
Macron et Sarkozy côte à côte pour un hommage aux résistants des Alpes
31 Mars 2019
Européennes : Canfin rejoint la liste LREM conduite par Loiseau
27 Mars 2019
Arbitrage Crédit Lyonnais: Tapie fait son show
13 Mars 2019
Gilets jaunes : le discours à 100 euros de Macron
10 Décembre 2018
Sarkozy et Royal font leur come-back pour Halloween-
01 Novembre 2018
LES DOSSIERS DE PLACIDE

GAI, GAI, MARIONS-LES!

LE MENSONGE CAHUZAC

DE GANDRANGE A FLORANGE

L'UMP EN FOLIE

MON PREMIER MINISTRE, CE AYRAULT !

LE PRÉSIDENT NORMAL

Citizen Kahn

En route pour l'Élysée 2012

Un petit coup de ROM et ça repart !

L'affaire BETTENCOURT

Vous avez appelé la POLICE, ne quittez pas!

Identité Nationale et Laïcité

A votre SANTÉ

Vivement la RETRAITE

Ainsi soient-ils!

La révolution ARABE

Les nouveaux Fachos

LES SOCIALOS

PRESIDENTIELLES  2007

JACQUES ET BERNADETTE

SARKO ET TOUS SES AMIS

Economie et finances

LE MEILLEUR D'ENTRE NOUS

LES AFFAIRES REPRENNENT...

Best of Fillon

Yes, they can!

L'EUROPE, L'EUROPE, L'EUROPE

La vie romantique de Galouzeau

La misère en France

POLITIC PEOPLE

ALLO LA TERRE

josé bové

SARKOZY, l'intégrale

La passion Ségolène

CARLITA et moi

CHEF D'OEUVRES POLITIQUES EN PERIL

ELLE BRULE, ELLE BRULE, LA BANLIEUE

Souvenirs de  RAFFARIN

Au revoir, au revoir, Président

BAGDAD CAFE

LA CASE DE L'ONCLE GEORGE

Les régionales de 2004

Le petit musée chiraquien

SPECIAL REFERENDUM CONSTITUTION EUROPEENNE

SOCIALEMENT INCORRECT
Tous les dessins de ce site sont protégés par le code de la propriété intellectuelle du 01/07/92.
Toute reproduction ou distribution totale ou partielle de son contenu sans autorisation est illicite et expose le contrevenant à des poursuites judiciaires.
Crédits -- conception graphique : Placide -- création du site Internet
leplacide.com est un site partenaire du collectif www.bellaciao.org