Les archives de PLACIDE
Faire une recherche par date et/ou mots-clés
Jour Mois Année
Mots-clés 
 5646 dessins en ligne       
Dimanche 2 Octobre 2022
St.Léger et Ruth
Aubry|DSK|Hollande|Royal|Fabius|Lang|Cohn-Bendit|Joly|Hulot|Mélenchon|Besancenot
Sarkozy|Fillon|Chirac|Besson|Hortefeux|Guéant|Juppé|Villepin|Raffarin|Borloo|Le Pen
Espace professionnel   Contact         
Boris Johnson annonce sa démission
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur
08 Juillet 2022
Boris Johnson annonce sa démission

Il s’est accroché jusqu’au bout avant d’être, finalement, renversé par son propre parti. Usé par les scandales, affaibli par une série de démissions sans précédent, le premier ministre britannique, Boris Johnson, s’est résolu, jeudi 7 juillet, à quitter le pouvoir, en annonçant sa démission en tant que chef du parti conservateur. Il restera premier ministre jusqu’à ce qu’un nouveau dirigeant soit désigné.

« C’est clairement la volonté du Parti conservateur qu’il y ait un nouveau chef de file et donc un nouveau premier ministre », a-t-il déclaré à la mi-journée, lors d’une allocution de six minutes, devant Downing Street, se disant « triste » de quitter « le meilleur travail au monde ». Reconnaissant son échec, il a néanmoins jugé « qu’il serait dingue de changer de gouvernement, alors que nous réalisons autant de choses, que nous avons un mandat aussi vaste et que nous n’avons que quelques points de retard dans les sondages ».

« Je suis immensément fier des réalisations de ce gouvernement : d’avoir réalisé le Brexit, réglé nos relations avec le continent, redonné le pouvoir à ce pays de faire ses propres lois », a-t-il salué. Après trois années turbulentes au pouvoir, marquées par le Brexit dont il était le champion, la pandémie de Covid-19, l’invasion russe en Ukraine et une inflation record, M. Johnson a assuré que celui ou celle qui lui succéderait aurait « tout [son] soutien ». Le calendrier pour l’élection d’un nouveau leader conservateur sera précisé la semaine prochaine, a-t-il ajouté.

D’une popularité jadis inoxydable, Boris Johnson avait sombré dans les enquêtes d’opinion : selon deux sondages cette semaine, près de 70 % des Britanniques souhaitaient son départ. Le mois dernier, il avait échappé à un vote de défiance, 40 % des députés conservateurs refusant, cependant, de lui accorder leur confiance.  Les démissions et les appels au départ de M. Johnson s’étaient poursuivis jusqu’à son annonce jeudi, alors que Downing Street annonçait une série de nominations pour remplacer les ministres et secrétaires d’Etat démissionnaires. Le tout nouveau ministre des finances, Nadhim Zahawi, nommé mardi, avait appelé Boris Johnson à « partir maintenant », alors que la ministre de l’éducation, Michelle Donelan, nommée elle aussi mardi, annonçait sa démission, estimant qu’elle n’avait « pas d’autre choix ». Au total, une soixantaine de départs ont été annoncés au sein du gouvernement depuis mardi, dont cinq ministres, un exode d’une rapidité sans précédent dans l’histoire politique britannique.

  2544 résultats
Commander ce dessin
<<   1   2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  >>

Guerre en Ukraine : Poutine décrète la mobilisation partielle
23 Septembre 2022
Sandrine Rousseau accuse Julien Bayou de violence faite à son ex-compagne
21 Septembre 2022
Réforme des retraites: Bayrou met en garde Macron contre un «passage en force»
20 Septembre 2022
Funérailles d’Elizabeth II : Vladimir Poutine pas invité
18 Septembre 2022
L'Europe envisage une contribution sur les superprofits
15 Septembre 2022
Emmanuel Macron lance le chantier de la réforme du lycée professionnel
14 Septembre 2022
Liz Truss succède à Boris Johnson à la tête du gouvernement britannique
06 Septembre 2022
Le Conseil national de la refondation de Macron boudé par Larcher et Philippe
05 Septembre 2022
Ségolène Royal dément avoir nié des crimes de guerre en Ukraine
04 Septembre 2022
Séminaire gouvernemental consacré à l'écologie à l'Élysée
01 Septembre 2022
Mikhaïl Gorbatchev, dernier président de l'URSS, est décédé
31 Août 2022
Sandrine Rousseau en a marre du barbecue
31 Août 2022
LES DOSSIERS DE PLACIDE

GAI, GAI, MARIONS-LES!

LE MENSONGE CAHUZAC

DE GANDRANGE A FLORANGE

L'UMP EN FOLIE

MON PREMIER MINISTRE, CE AYRAULT !

LE PRÉSIDENT NORMAL

Citizen Kahn

En route pour l'Élysée 2012

Un petit coup de ROM et ça repart !

L'affaire BETTENCOURT

Vous avez appelé la POLICE, ne quittez pas!

Identité Nationale et Laïcité

A votre SANTÉ

Vivement la RETRAITE

Ainsi soient-ils!

La révolution ARABE

Les nouveaux Fachos

LES SOCIALOS

PRESIDENTIELLES  2007

JACQUES ET BERNADETTE

SARKO ET TOUS SES AMIS

Economie et finances

LE MEILLEUR D'ENTRE NOUS

LES AFFAIRES REPRENNENT...

Best of Fillon

Yes, they can!

L'EUROPE, L'EUROPE, L'EUROPE

La vie romantique de Galouzeau

La misère en France

POLITIC PEOPLE

ALLO LA TERRE

josé bové

SARKOZY, l'intégrale

La passion Ségolène

CARLITA et moi

CHEF D'OEUVRES POLITIQUES EN PERIL

ELLE BRULE, ELLE BRULE, LA BANLIEUE

Souvenirs de  RAFFARIN

Au revoir, au revoir, Président

BAGDAD CAFE

LA CASE DE L'ONCLE GEORGE

Les régionales de 2004

Le petit musée chiraquien

SPECIAL REFERENDUM CONSTITUTION EUROPEENNE

SOCIALEMENT INCORRECT
Tous les dessins de ce site sont protégés par le code de la propriété intellectuelle du 01/07/92.
Toute reproduction ou distribution totale ou partielle de son contenu sans autorisation est illicite et expose le contrevenant à des poursuites judiciaires.
Crédits -- conception graphique : Placide -- création du site Internet
leplacide.com est un site partenaire du collectif www.bellaciao.org