Les archives de PLACIDE
Faire une recherche par date et/ou mots-clés
Jour Mois Année
Mots-clés 
 5692 dessins en ligne       
Mercredi 7 Decembre 2022
St.Ambroise
Aubry|DSK|Hollande|Royal|Fabius|Lang|Cohn-Bendit|Joly|Hulot|Mélenchon|Besancenot
Sarkozy|Fillon|Chirac|Besson|Hortefeux|Guéant|Juppé|Villepin|Raffarin|Borloo|Le Pen
Espace professionnel   Contact         
Soupçons de fraudes au RN : un rapport de police accable Marine Le Pen
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur
17 Mai 2021
Soupçons de fraudes au RN : un rapport de police accable Marine Le Pen

Cinq années d'enquête et un constat implacable. Dans un rapport de synthèse de 98 pages adressé à une juge d'instruction et relayé par Le Journal du dimanche, l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclciff) accuse le Rassemblement national d'avoir « mis en place un système organisé frauduleux de détournements des fonds européens à son profit, par le biais d'emplois fictifs d'assistants parlementaires ». Dans le viseur de l'instance, 17 dirigeants, élus et proches du parti, qui pourraient être poursuivis pour « détournement de fonds publics » ou recel de ce délit, l'instruction visant aussi le soupçon d'« escroquerie en bande organisée ».

C'est la conclusion d'une vaste enquête, qui accuse le parti d'avoir abusivement profité de 6,8 millions d'euros en dissimulant des collaborateurs sous le statut d'assistant parlementaire. Au cœur de ce système, la présidente du RN, Marine Le Pen, est désignée comme l'instigatrice et la bénéficiaire principale, elle qui a été mise en examen dans ce dossier. Tout aurait réellement commencé après les élections européennes de 2014, lors desquelles le RN avait obtenu 24 sièges au Parlement de Bruxelles et Strasbourg. Le parti avait alors décidé de centraliser la gestion des crédits alloués aux élus, selon les enquêteurs. Au cours d'une réunion, Marine Le Pen aurait d'ailleurs signifié à ses troupes qu'elles ne pourraient employer qu'un seul assistant par tête et que les autres seraient choisis par elle et affectés au parti. À la tête de ce système, un certain Charles Van Houtte, ami belge de Marine Le Pen. Son rôle, selon l'Oclciff ? Suivre la consommation des crédits par chaque député afin de déterminer sur quelles enveloppes les assistants peuvent être rémunérés.

Mais, face aux enquêteurs, Charles Van Houtte rejette la faute sur sa patronne. Selon lui, seule Marine Le Pen prenait la décision d'imputer le salaire d'un assistant sur l'enveloppe de tel ou tel député. « Vous connaissez Marine Le Pen, tout est très centralisé avec elle », a-t-il expliqué à la juge, précisant que la patronne du RN « joue sur les deux enveloppes » de l'État français et du Parlement européen pour « gérer son parti ».

Autre enseignement de cette enquête : certains collaborateurs dévoués au parti mais payés par les fonds publics européens semblent avoir cumulé indûment des contrats, relaie le JDD. Et l'Oclciff de citer le cas de Thierry Légier qui a bénéficié de plusieurs contrats d'assistant parlementaire alors qu'il était simplement garde du corps de Jean-Marie Le Pen puis de sa fille. Mais aussi celui de Guillaume L'Huillier qui a exercé simultanément la fonction de directeur de cabinet du patriarche Le Pen et celle d'assistant parlementaire local de l'eurodéputé Bruno Gollnisch, sans qu'une trace de cette dernière soit matérialisée.

  1904 résultats
Commander ce dessin
<<   6  7  8  9  10  11   12  13  14  15  16  >>

Brexit : Guerre du poisson entre la France et le Royaume-Uni
29 Octobre 2021
MARINE LE PEN EN OPÉRATION SÉDUCTION AVEC VIKTOR ORBAN EN HONGRIE
27 Octobre 2021
Macron donne 800 millions pour la robotique
26 Octobre 2021
Prix des carburants: Castex annonce une
22 Octobre 2021
MATCH PRÉSIDENTIEL D’EMMANUEL MACRON À POISSY
16 Octobre 2021
Macron veut développer des
14 Octobre 2021
Xavier Bertrand a finalement décidé de se rallier au congrès des LR
13 Octobre 2021
Peine de mort : Badinter relancent le combat pour
11 Octobre 2021
Macron rend hommage à Tapie dans
05 Octobre 2021
Sous-marins : Macron et Biden se téléphonent
23 Septembre 2021
Présidentielle 2022 : Yannick Jadot et Sandrine Rousseau finalistes de la primaire écologiste
21 Septembre 2021
Macron fait des annonces au Beauvau de la sécurité
15 Septembre 2021
LES DOSSIERS DE PLACIDE

GAI, GAI, MARIONS-LES!

LE MENSONGE CAHUZAC

DE GANDRANGE A FLORANGE

L'UMP EN FOLIE

MON PREMIER MINISTRE, CE AYRAULT !

LE PRÉSIDENT NORMAL

Citizen Kahn

En route pour l'Élysée 2012

Un petit coup de ROM et ça repart !

L'affaire BETTENCOURT

Vous avez appelé la POLICE, ne quittez pas!

Identité Nationale et Laïcité

A votre SANTÉ

Vivement la RETRAITE

Ainsi soient-ils!

La révolution ARABE

Les nouveaux Fachos

LES SOCIALOS

PRESIDENTIELLES  2007

JACQUES ET BERNADETTE

SARKO ET TOUS SES AMIS

Economie et finances

LE MEILLEUR D'ENTRE NOUS

LES AFFAIRES REPRENNENT...

Best of Fillon

Yes, they can!

L'EUROPE, L'EUROPE, L'EUROPE

La vie romantique de Galouzeau

La misère en France

POLITIC PEOPLE

ALLO LA TERRE

josé bové

SARKOZY, l'intégrale

La passion Ségolène

CARLITA et moi

CHEF D'OEUVRES POLITIQUES EN PERIL

ELLE BRULE, ELLE BRULE, LA BANLIEUE

Souvenirs de  RAFFARIN

Au revoir, au revoir, Président

BAGDAD CAFE

LA CASE DE L'ONCLE GEORGE

Les régionales de 2004

Le petit musée chiraquien

SPECIAL REFERENDUM CONSTITUTION EUROPEENNE

SOCIALEMENT INCORRECT
Tous les dessins de ce site sont protégés par le code de la propriété intellectuelle du 01/07/92.
Toute reproduction ou distribution totale ou partielle de son contenu sans autorisation est illicite et expose le contrevenant à des poursuites judiciaires.
Crédits -- conception graphique : Placide -- création du site Internet
leplacide.com est un site partenaire du collectif www.bellaciao.org