Les archives de PLACIDE
Faire une recherche par date et/ou mots-clés
Jour Mois Année
Mots-clés 
5653 dessins en ligne       
Lundi 3 Octobre 2022
St.Gérard et Sybille
Présidentielle au Brésil : Lula devant Bolsonaro, un 2e tour nécessaire
03 Octobre 2022
Retraites: Emmanuel Macron menace de dissoudre l’Assemblée en cas de motion de censure
30 Septembre 2022
Nord Stream : Poutine dénonce un « acte de terrorisme international »
29 Septembre 2022
Référendums d’annexion en Ukraine : une victoire pour Moscou, une « mascarade » pour l’Occident
28 Septembre 2022
Elections en Italie : une victoire historique pour Giorgia Meloni et l’extrême droite
26 Septembre 2022
Vladimir Poutine tente de gonfler les rangs de l’armée russe
25 Septembre 2022
Booba dit non à l'invitation de Jean-Luc Mélenchon :
24 Septembre 2022
Guerre en Ukraine : Poutine décrète la mobilisation partielle
23 Septembre 2022
Sandrine Rousseau accuse Julien Bayou de violence faite à son ex-compagne
21 Septembre 2022
Réforme des retraites: Bayrou met en garde Macron contre un «passage en force»
20 Septembre 2022
Funérailles d’Elizabeth II : Le Royaume-Uni se fige pour une minute de silence
19 Septembre 2022
Funérailles d’Elizabeth II : Vladimir Poutine pas invité
18 Septembre 2022
Rencontre Xi Jinping-Poutine
16 Septembre 2022
L'Europe envisage une contribution sur les superprofits
15 Septembre 2022
Emmanuel Macron lance le chantier de la réforme du lycée professionnel
14 Septembre 2022
VOLODYMYR ZELENSKY ANNONCE QUE L'ARMÉE UKRAINIENNE A REPRIS PRÈS DE 6000 KM2 AUX RUSSES
13 Septembre 2022
Mort d’Elizabeth II : les funérailles de la reine auront lieu le lundi 19 septembre, annonce Buckingham
12 Septembre 2022
LA REINE D'ANGLETERRE, ELIZABETH II, EST MORTE À L'ÂGE DE 96 ANS
09 Septembre 2022
Mélenchon souhaite ne pas se présenter à la présidentielle de 2027
08 Septembre 2022
Crise énergétique : Macron toujours en guerre
07 Septembre 2022
Liz Truss succède à Boris Johnson à la tête du gouvernement britannique
06 Septembre 2022
Le Conseil national de la refondation de Macron boudé par Larcher et Philippe
05 Septembre 2022
Ségolène Royal dément avoir nié des crimes de guerre en Ukraine
04 Septembre 2022
Harcèlement scolaire : Emmanuel Macron s'adresse aux élèves dans une vidéo TikTok
02 Septembre 2022
Séminaire gouvernemental consacré à l'écologie à l'Élysée
01 Septembre 2022
Mikhaïl Gorbatchev, dernier président de l'URSS, est décédé
31 Août 2022
Sandrine Rousseau en a marre du barbecue
31 Août 2022
Elisabeth Borne menace les patrons de rationnement énergétique
30 Août 2022
Schiappa, Grégoire et Dati participent aux Universités d'été LFI
29 Août 2022
Macron et Tebboune relancent le «partenariat spécial» entre France et Algérie
26 Août 2022
Macron annonce la
25 Août 2022
Pénurie d'enseignants avant la rentrée scolaire
24 Août 2022
Karting à la prison de Fresnes : dérapage incontrôlé de Dupond-Moretti
23 Août 2022
Guerre en Ukraine : Macron appelle les Français à « accepter de payer le prix de la liberté »
22 Août 2022
Loi pouvoir d'achat : les retraites et prestations sociales revalorisées, la déconjugalisation de l'AAH votée
22 Juillet 2022
Incendie en Gironde : Emmanuel Macron promet des avions supplémentaires contre les feux
21 Juillet 2022
Canicule : 42°C à Paris, 40 à Dieppe... nouveaux records de chaleur battus ce mardi dans le nord de la France
20 Juillet 2022
Macron reçoit le président des Emirats arabes unis
19 Juillet 2022
L’Assemblée nationale a débute l’examen du projet de loi sur le pouvoir d’achat
18 Juillet 2022
Macron en Vulcain du 14 juillet
15 Juillet 2022
Uber Files : « Ça m’en touche une sans faire bouger l’autre ! » assume Macron
13 Juillet 2022
Motion de censure: LFI tente d’apparaître comme la seule opposition à Macron
12 Juillet 2022
« Uber Files » : Emmanuel Macron accusé d'avoir œuvré en coulisses pour le géant du VTC
11 Juillet 2022
Boris Johnson annonce sa démission
08 Juillet 2022
Discours de politique générale d'Elisabeth Borne
07 Juillet 2022
Le maire d’Angers, Christophe Béchu, nommé à la transition écologique
06 Juillet 2022
Darmanin exulte: les Outre-mer rattachés au ministère de l’Intérieur
06 Juillet 2022
Remaniement : Damien Abad sort, Marlène Schiappa revient
05 Juillet 2022
Premier signalement au comité de suivi des violences sexuelles de LFI contre Coquerel
03 Juillet 2022
Macron roule des mécaniques au sommet de l'Otan
01 Juillet 2022
Yaël Braun-Pivet, première femme élue présidente de l’Assemblée nationale
29 Juin 2022
Borne consulte à tout-va, Abad visé par une plainte pour tentative de viol
28 Juin 2022
Sommet du G7 : face à la guerre en Ukraine, les dirigeants veulent afficher un front uni
27 Juin 2022
Les 89 députés du Rassemblement national ont fait leur entrée à l'Assemblée nationale
24 Juin 2022
Emmanuel Macron lance un ultimatum à l'opposition
23 Juin 2022
Législatives : Ferrand et Castaner sanctionnés dans les urnes
22 Juin 2022
Législatives: Borne presse le président d'agir sans attendre
21 Juin 2022
Résultats Législatives 2022: La Macronie signe un échec cinglant
20 Juin 2022
Macron en Roumanie avant une possible visite en Ukraine
16 Juin 2022
Macron appelle à lui donner une
15 Juin 2022
Résultat de Reconquête aux législatives 2022 : une claque!
14 Juin 2022
1er tour des législatives : La Nupes au coude-à-coude avec la majorité sortante fragilisée
13 Juin 2022
Macron accuse Mélenchon de vouloir interdire de couper les arbres
10 Juin 2022
Aubry|DSK|Hollande|Royal|Fabius|Lang|Cohn-Bendit|Joly|Hulot|Mélenchon|Besancenot
Sarkozy|Fillon|Chirac|Besson|Hortefeux|Guéant|Juppé|Villepin|Raffarin|Borloo|Le Pen
dans vos favoris   Espace professionnel  placide in englisch Placide in deutsch Contact
© PLACIDE - www.leplacide.com
18 Mars 2022
Le candidat Macron présente son programme
jquery content slider
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur
 
LES DOSSIERS DE PLACIDE




GAI, GAI, MARIONS-LES!

LE MENSONGE CAHUZAC

DE GANDRANGE A FLORANGE

L'UMP EN FOLIE

MON PREMIER MINISTRE, CE AYRAULT !

LE PRÉSIDENT NORMAL

Citizen Kahn

En route pour l'Élysée 2012

Un petit coup de ROM et ça repart !

L'affaire BETTENCOURT

Vous avez appelé la POLICE, ne quittez pas!

Identité Nationale et Laïcité

A votre SANTÉ

Vivement la RETRAITE

Ainsi soient-ils!

La révolution ARABE

Les nouveaux Fachos

LES SOCIALOS

PRESIDENTIELLES  2007

JACQUES ET BERNADETTE

SARKO ET TOUS SES AMIS

Economie et finances

LE MEILLEUR D'ENTRE NOUS

LES AFFAIRES REPRENNENT...

Best of Fillon

Yes, they can!

L'EUROPE, L'EUROPE, L'EUROPE

La vie romantique de Galouzeau

La misère en France

POLITIC PEOPLE

ALLO LA TERRE

SARKOZY, l'intégrale

La passion Ségolène

CARLITA et moi

CHEF D'OEUVRES POLITIQUES EN PERIL

ELLE BRULE, ELLE BRULE, LA BANLIEUE

Souvenirs de  RAFFARIN

Au revoir, au revoir, Président

BAGDAD CAFE

LA CASE DE L'ONCLE GEORGE

Les régionales de 2004

Le petit musée chiraquien

SPECIAL REFERENDUM CONSTITUTION EUROPEENNE

SOCIALEMENT INCORRECT
  LE DESSIN DU JOUR
<<<  18 Mars 2022  >>>

Le candidat Macron présente son programme

Jeudi 17 mars, le président sortant, candidat à sa réélection, a présenté son programme – une trentaine de mesures – lors d'une conférence de presse aux Docks de Paris, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Réforme du RSA, âge légal de départ à la retraite à 65 ans, transformation de Pôle emploi, lutte contre les inégalités… Emmanuel Macron a développé pendant plus d'une heure trente son projet qu'il évalue à "50 milliards d'euros" d'ici à 2027 et à "15 milliards de baisse d'impôts pour les entreprises et les ménages". Le corps de son programme, soit une centaine de mesures, sera détaillé dans un fascicule de 24 pages qui va être envoyé par courrier à quelque 6 millions de foyers ce week-end.

"Changer de méthode collectivement." Emmanuel Macron a assuré que l'école et la santé seraient "deux chantiers majeurs" de son second quinquennat, s'il était réélu, en promettant une "nouvelle méthode" basée sur "une large concertation". Dans le cadre d'"un pacte nouveau pour les enseignants", "il faudra poursuivre de manière significative l'augmentation des rémunérations", qui sera liée à "la définition de nouvelles missions", selon Emmanuel Macron. Des mesures seront prises pour garantir le "remplacement des professeurs absents parce que nous devons à nos élèves et à leurs parents l'intégralité des heures d'enseignement".

Dans le chantier de la santé, "nous devons réussir à aller beaucoup plus loin, plus vite et plus fort", notamment en renforçant "la politique de prévention", "la simplification de l'hôpital et de sa gouvernance" et l'amélioration de "l'accès aux soins en urgence". Emmanuel Macron souhaite recruter "50 000 infirmiers et aides-soignants" dans les Ehpad et renforcer "les contrôles pour pouvoir lutter contre les pratiques inhumaines et dégradantes". Le chef de l'Etat s'engage également à organiser "un renfort massif dans les déserts médicaux avec des permanences ponctuelles dans les territoires les moins dotés, le développement des téléconsultations, réguler davantage l'installation…"

"Nous devons travailler plus", a martelé Emmanuel Macron. Ce dernier vise, s'il est réélu, le "plein emploi" dans les cinq ans, grâce à des réformes "favorisant le retour à l'emploi" des chômeurs. Un objectif "atteignable" au vu de la baisse du chômage depuis 2017, selon lui. Pour y parvenir, le candidat propose une nouvelle réforme de l'assurance-chômage et une transformation de Pôle emploi, rebaptisé "France Travail", dont la logique sera celle du guichet unique. 

Emmanuel Macron souhaite aussi une réforme du RSA avec "un meilleur équilibre des droits et devoirs" et "l'obligation de consacrer 15 à 20 heures par semaine" à une activité facilitant l'insertion professionnelle. "Les bénéficiaires du RSA ont en quelque sorte été les victimes de notre mauvaise organisation collective et notre nation s'est organisée d'abord en divisant les compétences", a déploré le président sortant, en estimant que "personne ne considère que [la] dignité est reconnue, respectée, avec une prestation". Emmanuel Macron s'est aussi engagé à faire verser les aides sociales "à la source", de manière automatique, ce qui selon lui bénéficierait aux "20 millions de Français" qui touchent le RSA, la prime d'activité, des aides au logement ou des allocations familiales.

Le président sortant a confirmé son souhait, comme cela avait été déjà évoqué par la presse, de relever progressivement l'âge légal de départ à la retraite à 65 ans. Il a acté l'abandon de sa réforme de 2017 qui n'avait pas pu voir le jour avec le surgissement de la pandémie.  Emmanuel Macron a ensuite plaidé pour un investissement massif en faveur de l'indépendance agricole et productive de la France. Il veut ainsi une loi pour la formation et l'installation des agriculteurs afin de renouveler les générations. Le candidat propose aussi d'investir 30 milliards d'euros dans les secteurs d'avenir. 

Concernant l'indépendance énergétique, il se fixe comme objectif d'"être la première grande nation à sortir de la dépendance au gaz, au carbone et au charbon". Il a rappelé les moyens mis en œuvre pour cela : six nouveaux réacteurs nucléaires et la mise à l'étude de huit nouveaux, la puissance solaire multipliée par dix et la construction de 50 parcs éoliens en mer. Il veut aussi développer des filières 100% françaises en matière d'éolien, de solaire et de véhicules électriques. Le candidat s'engage également à rénover 700 000 logements par an.

"Nous devons continuer à gagner en flexibilité et en adaptabilité pour nos armées." Emmanuel Macron a débuté sa conférence de presse par ses propositions en matière de défense et de citoyenneté. Il veut ainsi "remobiliser les différents leviers de l'engagement". Cela passe par une généralisation du Service national universel (SNU), mais aussi par "une augmentation des réservistes, qui seront doublés pour les militaires". Le président sortant propose également de "pouvoir mettre en place un plan de mobilisation civile pour renforcer notre résilience", ce qui selon lui "passera par un renforcement des stocks stratégiques de la nation, par un recensement des compétences des Français volontaires pour être mobilisés en cas de crise grave, mais aussi des capacités des entreprises clés".

Le candidat souhaite par ailleurs "que nous puissions poursuivre la généralisation du service civique" pour les jeunes, "qui là aussi vient conforter et renforcer la résilience de la nation, [pour] mieux nous défendre face aux crises par un engagement militaire de sécurité intérieure mais aussi civile". Le président sortant a ensuite développé toute une série d'aides et de réformes pour des catégories spécifiques de la population. Il a, par exemple, promis, s'il est réélu, une "augmentation de 50% de l'allocation de soutien pour les mères célibataires", de 116 à 174 euros par enfant, et la création d'un "droit à la garde d'enfants opposable". Il veut également alléger les droits de succession et baisser les cotisations pour les indépendants, d'un montant de 550 euros par an pour une personne ayant un revenu équivalent au smic.

Emmanuel Macron a par ailleurs confirmé la suppression de la redevance audiovisuelle et annoncé la réforme du compte épargne temps. Le candidat a aussi détaillé toute une série de mesures à l'égard des seniors. La pension minimale pour une carrière complète sera portée à 1 100 euros pour les retraités. "Une réforme très ambitieuse pour l'autonomie" sera aussi menée en cas de réélection. Sur le modèle de ma Prim'Renov, le candidat promet ma Prim'Adapt afin d'adapter son logement à son niveau d'autonomie.  Par ailleurs, Emmanuel Macron a fermé la porte à l'instauration de la gestation pour autrui. Sur la fin de vie, il propose une "convention citoyenne" avant un hypothétique examen par le Parlement.

C'est la dernière partie de son projet : "le pacte républicain". Le candidat a notamment évoqué une future loi d'orientation et de programmation pour le ministère de l'Intérieur avec la création de 200 brigades de gendarmerie, le doublement de la présence des forces de sécurité intérieure ou le recrutement de 1 500 cyber-patrouilleurs. En matière de justice, Emmanuel Macron veut embaucher 8 500 magistrats et personnels de justice. Concernant "la maîtrise des frontières", le président sortant souhaite un système "qui fera que le refus d'asile vaudra obligation de quitter le territoire français". Il désire aussi "refonder le modèle d'intégration républicain" et propose, par exemple, que les titres de séjour de longue durée soient conditionnés à un examen de français et à une insertion dans l'emploi. 

Sur l'aspect institutionnel, dont il a confessé ne pas avoir réussi à mettre en œuvre son projet faute d'accord politique sur le sujet, Emmanuel Macron a promis "une commission transpartisane". Cette commission aura pour but de "rénover nos institutions". Le candidat s'est notamment dit toujours "favorable à plus de proportionnalité". 

Envoyer ce dessin à un ami
Commander ce dessin
Lien permanent du dessin
 
 
 
 
 
Tous les dessins de ce site sont protégés par le code de la propriété intellectuelle du 01/07/92.
Toute reproduction ou distribution totale ou partielle de son contenu sans autorisation est illicite et expose le contrevenant à des poursuites judiciaires.

leplacide.com est un site partenaire du collectif www.bellaciao.org - Panneaux solaires
Crédits - conception graphique : Placide -- création du site Internet
- Liens