Les archives de PLACIDE
Faire une recherche par date et/ou mots-clés
Jour Mois Année
Mots-clés 
5961 dessins en ligne       
Mardi 23 Avril 2024
St.Georges
Européennes : Jean-Yves Le Drian va présider le comité de soutien de Valérie Hayer
22 Avril 2024
JO Paris 2024 : la flamme olympique allumée sans soleil
18 Avril 2024
Paris 2024 : les « plans B et C » de Macron
17 Avril 2024
Israël-Iran : l'armée israélienne prévient que l'Iran ne sortira
16 Avril 2024
Attaque de l’Iran contre Israël : Israël affirme avoir intercepté 99 % des drones iraniens
15 Avril 2024
JO de Paris 2024 : la Seine reste trop polluée à trois mois de l'événement
09 Avril 2024
Drames de Montpellier, Viry-Châtillon et Tours : cette ultra-violence sur des jeunes qui choque la France
08 Avril 2024
Six mois de guerre à Gaza : « Netanyahu démission », demandent des milliers de manifestants à Tel Aviv
06 Avril 2024
Sénégal : le président Faye nomme un gouvernement
05 Avril 2024
QUESTIONS À GABRIEL ATTAL : POUR CINQ SEMAINES, LES QUESTIONS AU GOUVERNEMENT DU MERCREDI DEVIENNENT LES QUESTIONS AU PREMIER MINISTRE
04 Avril 2024
Attentat près de Moscou : Vladimir Poutine impute l’attaque à des « islamistes radicaux » qui selon lui fuyaient vers l’Ukraine
27 Mars 2024
Sénégal: Bassirou Diomaye Faye, le plan B victorieux de l'opposant Sonko
26 Mars 2024
Attaque à Moscou: la France relève le plan Vigipirate au niveau
25 Mars 2024
Attaque à Moscou: Daesh revendique la tuerie qui a fait au moins 133 morts dans une salle de concert
22 Mars 2024
Frédéric Mitterrand, ancien ministre de la Culture et homme de télévision, est mort à l’âge de 76 ans
21 Mars 2024
« La voie française » : Bruno Le Maire publie un livre aux allures de programme
20 Mars 2024
Emmanuel Macron veut rendre « la vie impossible » aux trafiquants
19 Mars 2024
Présidentielle en Russie : Poutine réélu pour un cinquième mandat à 87% des voix
18 Mars 2024
Présidentielles en Russie : Poutine attend son sacre tranquillement
17 Mars 2024
Macron précise ses propos sur la guerre en Ukraine et sur la situation à Gaza
15 Mars 2024
Coco menacée de mort après un dessin sur la famine à Gaza dans Libération
14 Mars 2024
L’amiral Philippe de Gaulle, fils du Général, est mort
14 Mars 2024
Aide à l'Ukraine : l'Assemblée apporte son soutien à l'accord de sécurité entre Paris et Kiev
13 Mars 2024
Elections européennes.
12 Mars 2024
Fin de vie : Emmanuel Macron présentera en avril un projet de loi pour une
11 Mars 2024
Guerre en Ukraine : les oppositions « inquiètes » du discours « sans limite » que Macron leur a tenu à l’Élysée
08 Mars 2024
Super Thuesday : Nikki Haley abandonne face à Donald Trump
07 Mars 2024
Guerre en Ukraine : à Prague, Emmanuel Macron appelle les alliés à « ne pas être lâches »
06 Mars 2024
L’IVG inscrit dans la Constitution après un vote historique du Congrès à Versailles
05 Mars 2024
Européennes : Meeting de Jordan Bardella à Marseille
04 Mars 2024
Des milliers de personnes aux obsèques de l’opposant de Poutine, enterré à Moscou
02 Mars 2024
Marion Maréchal aspergée de bière au Salon de l’Agriculture lors de sa visite avec Éric Zemmour
01 Mars 2024
Salon de l'agriculture: Gabriel Attal présent pour la traite des vaches
27 Février 2024
Au Salon de l’agriculture, Jordan Bardella répond aux attaques d’Emmanuel Macron
25 Février 2024
Macron reçoit les syndicats agricoles à l'Élysée
15 Février 2024
Mayotte : Gérald Darmanin annonce la fin du droit du sol
14 Février 2024
Robert Badinter est mort à l'âge de 95 ans
10 Février 2024
Remaniement : Belloubet remplace Oudéa-Castera à l'Education nationale
09 Février 2024
François Bayrou n'entre plus au gouvernement de Gabriel Attal
07 Février 2024
Bayrou n’exclut pas « par principe » un retour au gouvernement
06 Février 2024
Paris : la tarification du stationnement spéciale SUV approuvée à près de 55 %
05 Février 2024
300 agriculteurs du convoi d'Agen entament leur retour vers leurs exploitations
02 Février 2024
Macron en Suède : Les images du dîner d’État font bondir dans le contexte de la crise agricole
01 Février 2024
Avec sa déclaration de politique générale, Gabriel Attal achève sa mue à droite devant l’Assemblée
31 Janvier 2024
COLÈRE DES AGRICULTEURS: MACRON OPPOSÉ AU TRAITÉ DE LIBRE-ÉCHANGE UE-MERCOSUR, LES NÉGOCIATIONS SUSPENDUES
30 Janvier 2024
Blocage des agriculteurs : «dispositif défensif» face à la menace d'un «siège» de Paris
29 Janvier 2024
Visite paisible de Macron en Inde, loin de la colère des agriculteurs
28 Janvier 2024
Agriculteurs en colère : le baptême du feu de Gabriel Attal
27 Janvier 2024
La loi immigration promulguée par Emmanuel Macron après les censures du Conseil constitutionnel
26 Janvier 2024
AGRICULTEURS: GÉRALD DARMANIN JUSTIFIE L'ABSENCE D'INTERPELLATION ET PARLE DE
25 Janvier 2024
Agricultrice tuée en Ariège :
24 Janvier 2024
Colère des agriculteurs : la pression s'accentue sur le gouvernement de Gabriel Attal
23 Janvier 2024
Face aux agriculteurs en colère, Marc Fesneau reporte un projet de loi pour ajouter un volet sur la simplification des normes
22 Janvier 2024
Emmanuel Macron accompagnera Rachida Dati pour son premier déplacement, ce jeudi
19 Janvier 2024

18 Janvier 2024
Conférence de presse d'Emmanuel Macron : deux heures d'exercice sans surprise et sans plus de clarté
17 Janvier 2024
Conférence de presse à l’Elysée
16 Janvier 2024
Polémique Oudéa-Castéra : A l’école Littré, les « excuses » de la ministre n’apaisent pas la colère
15 Janvier 2024
Gouvernement Attal : Dati à la Culture, Le Maire, Darmanin et Lecornu restent en place
14 Janvier 2024
Passation à Matignon : Borne exprime sa « confiance » en Attal, le nouveau Premier ministre promet de ne pas oublier l’école
09 Janvier 2024
Remaniement : Borne quitte Matignon, remerciée par Macron après 1 an, 7 mois et 23 jours de loyaux services
08 Janvier 2024
Élisabeth Borne reçue à l'Élysée par Emmanuel Macron, en attendant un remaniement
07 Janvier 2024
Placide vous souhaite une excellente année 2024
03 Janvier 2024
Aubry|DSK|Hollande|Royal|Fabius|Lang|Cohn-Bendit|Joly|Hulot|Mélenchon|Besancenot
Sarkozy|Fillon|Chirac|Besson|Hortefeux|Guéant|Juppé|Villepin|Raffarin|Borloo|Le Pen
dans vos favoris   Espace professionnel  placide in englisch Placide in deutsch Contact
© PLACIDE - www.leplacide.com
15 Mars 2024
Macron précise ses propos sur la guerre en Ukraine et sur la situation à Gaza
jquery content slider
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur
 
LES DOSSIERS DE PLACIDE




GAI, GAI, MARIONS-LES!

LE MENSONGE CAHUZAC

DE GANDRANGE A FLORANGE

L'UMP EN FOLIE

MON PREMIER MINISTRE, CE AYRAULT !

LE PRÉSIDENT NORMAL

Citizen Kahn

En route pour l'Élysée 2012

Un petit coup de ROM et ça repart !

L'affaire BETTENCOURT

Vous avez appelé la POLICE, ne quittez pas!

Identité Nationale et Laïcité

A votre SANTÉ

Vivement la RETRAITE

Ainsi soient-ils!

La révolution ARABE

Les nouveaux Fachos

LES SOCIALOS

PRESIDENTIELLES  2007

JACQUES ET BERNADETTE

SARKO ET TOUS SES AMIS

Economie et finances

LE MEILLEUR D'ENTRE NOUS

LES AFFAIRES REPRENNENT...

Best of Fillon

Yes, they can!

L'EUROPE, L'EUROPE, L'EUROPE

La vie romantique de Galouzeau

La misère en France

POLITIC PEOPLE

ALLO LA TERRE

SARKOZY, l'intégrale

La passion Ségolène

CARLITA et moi

CHEF D'OEUVRES POLITIQUES EN PERIL

ELLE BRULE, ELLE BRULE, LA BANLIEUE

Souvenirs de  RAFFARIN

Au revoir, au revoir, Président

BAGDAD CAFE

LA CASE DE L'ONCLE GEORGE

Les régionales de 2004

Le petit musée chiraquien

SPECIAL REFERENDUM CONSTITUTION EUROPEENNE

SOCIALEMENT INCORRECT
  LE DESSIN DU JOUR
<<<  15 Mars 2024  >>>

Macron précise ses propos sur la guerre en Ukraine et sur la situation à Gaza

Au lendemain du vote au Sénat, qui a approuvé très majoritairement le plan de soutien à l’Ukraine, et seulement quelques minutes après le premier débat des élections européennes retransmis sur Public Sénat, le Président de la République a accordé, ce jeudi 14 mars, une interview dans les journaux télévisés de TF1 et France 2. Si l’intervention du chef de l’Etat s’est essentiellement concentrée sur le conflit entre la Russie et l’Ukraine, le Président est également revenu sur la situation à Gaza.

Le chef de l’Etat s’est d’abord montré offensif envers le régime du Kremlin, affirmant que « Poutine a décidé de lui-même de lancer une guerre complète contre l’Ukraine. « Si les choses devaient dégénérer, ce ne serait que la responsabilité de la Russie », a martelé à plusieurs reprises le Président de la République, rappelant les différentes initiatives prises par la France depuis une décennie face à la « guerre d’agression » lancée par la Russie depuis 2014, à l’image des accords de Minsk, signés en septembre de la même année pour mettre fin à la guerre du Donbass.

« Vouloir la paix ce n’est pas choisir la défaite, ce n’est pas laisser tomber l’Ukraine, c’est d’être crédibles, forts et prêts pour nous adapter aux choix que la Russie ferait », a tancé le chef de l’Etat. « Décider aujourd’hui d’être faible, ce serait déjà être dans la défaite », a par ailleurs souligné à plusieurs reprises Emmanuel Macron dans son interview, constatant que « nous avons mis trop de limites dans notre vocabulaire », et « avons systématiquement fait ce que nous disions que nous ne ferons jamais ». « Si la Russie gagne cette guerre, la crédibilité de l’Europe serait réduite à zéro », a prévenu le chef de l’Etat, en écho à ses propos d’il y a seulement quelques jours, lorsqu’il avait enjoint ses homologues européens à « ne pas être lâches ».

Le chef de l’Etat est ensuite revenu sur le contexte du terrain militaire, reconnaissant une situation « difficile » et que « « la contre-offensive ukrainienne ne s’est pas passée comme attendue ». Rappelant les engagements pris envers l’Ukraine dans le cadre de l’accord bilatéral de sécurité signé le 16 février dernier, Emmanuel Macron a expliqué sa décision « d’aller plus loin dans l’aide à l’Ukraine », égrenant des « actions communes pour faire du déminage », le déploiement de « forces civiles à la frontière biélorusses », ainsi que « des actions défensives en cyber sur le sol ukrainien ».

Le Président de la République a également justifié cette décision en raison du « durcissement » du régime du Kremlin, « ces derniers mois », faisant référence aux « attaques cyber touchant les hôpitaux français », le meurtre d’opposants politiques ou encore en raison d’un « débat public est imprégné des fausses informations russes ». Pour autant, il ne juge pas le régime moscovite comme étant un « ennemi », préférant le qualifier d’« adversaire » : « Nous ne faisons pas la guerre à la Russie. Nous faisons tout pour que l’Ukraine mette la Russie en échec parce qu’il n’y a pas de paix durable s’il n’y a pas de souveraineté et un retour aux frontières internationalement reconnu de l’Ukraine », a averti le chef de l’Etat. « Si la Russie venait à gagner, la vie des Français changerait, nous n’aurons plus de sécurité en Europe », a-t-il ensuite alerté. « Qui peut penser que Poutine s’arrêterait là ? », s’est-il interrogé. « La sécurité de l’Europe et des Français se joue là-bas », affirmant « assumer » qu’il existait une « menace existentielle ». Pour autant, pas question à ce stade de « menace nucléaire » : « Nous devons nous sortir particulièrement protégés », a-t-il tenté de rassurer. « Le nucléaire n’est pas un instrument de déstabilisation et de menace, c’est un instrument de sécurité et de responsabilité de ne pas être dans l’escalade », a-t-il affirmé, rappelant que « [s]a responsabilité [était] la sécurité des Français et la défense nationale ».

Sur ces rapports avec Vladimir Poutine, le président de la République a déclaré « ne plus lui parler depuis plusieurs mois », rappelant qu’il a échangé avec lui « des centaines d’heures avant février 2022 », « longuement entre février et avril pour lui demander d’arrêter cette guerre et négocier la paix mais après cette date, ça n’avait plus de sens », s’est-il expliqué. Néanmoins, Emmanuel Macron s’est déclaré « prêt » au dialogue, pour peu que Vladimir Poutine « dise la vérité ».

Enfin, le président de la République a brièvement évoqué le conflit entre Israël et le Hamas et la situation dramatique de Gaza. « La France a une position constante », a déclaré Emmanuel Macron, qui a affirmé la « condamnation » de la France dès l’ « attentat terroriste » du Hamas contre Israël, rappelant avoir « coupé des financements » et « dissous des associations ». Le chef de l’Etat a également fait part de ses discussions avec Benyamin Netanyahou : « Vous êtes une démocratie, vous devez respecter le droit humanitaire, le droit de la guerre », a-t-il indiqué au Premier Ministre israélien, affirmant de son côté son souhait d’une « réponse politique aux droits des Palestiniens à avoir un Etat ». « Dès octobre, nous avons appelé à une trêve » et « porté une résolution au Conseil de sécurité de l’ONU pour un cessez-le-feu ». Sur les 3 otages français, le chef de l’Etat a toutefois refusé d’en dire plus : « Les discussions sont en cours, j’espère que nous obtiendrons ces libérations. Nous ferons tout pour la paix et la sécurité pour tous », a-t-il conclu.

Envoyer ce dessin à un ami
Commander ce dessin
Lien permanent du dessin
 
 
 
 
 
Tous les dessins de ce site sont protégés par le code de la propriété intellectuelle du 01/07/92.
Toute reproduction ou distribution totale ou partielle de son contenu sans autorisation est illicite et expose le contrevenant à des poursuites judiciaires.

leplacide.com est un site partenaire du collectif www.bellaciao.org - Panneaux solaires
Crédits - conception graphique : Placide -- création du site Internet
- Liens